quoi de neuf ?
29 octobre 2020

Donald Trump pourra-t-il conserver le vote des farmers ?

En 2016, les agriculteurs américains, les « farmers », avaient massivement soutenu Donald Trump. Depuis, la guerre commerciale menée contre la Chine par le président américain s'est ajoutée aux difficultés structurelles rencontrées par le secteur agricole et, en 2020, la crise sanitaire a, elle aussi, eu des répercussions économiques fortes pour l’agriculture. Malgré ces crises, Donald Trump, qui n’a pas lésiné sur les aides pour compenser les pertes financières, ne devrait pas faire les frais d’une défection majeure de la part de cet électorat agricole, traditionnellement républicain, face à son rival démocrate Joe Biden.

quoi de neuf ?
29 octobre 2020

Un robot repousse-fourrage pour gagner du temps, et quoi d'autre ?

Un robot pour repousser le fourrage : pourquoi pas ? Mais est-ce qu'on parle-là d'un investissement gadget ou d'une réelle plus-value ? Quid des effets sur le troupeau ? Des experts bâtiments et élevage font le point sur le sujet en listant les avantages, mais aussi les inconvénients du robot repousse-fourrage.

quoi de neuf ?
28 octobre 2020

La réutilisation des eaux usées traitées en Europe et en France

La réutilisation des eaux usées traitées (REUT) est plus ou moins développée en Europe. L'Espagne et l'Italie sont les deux pays qui y ont le plus recours. En France, c'est essentiellement sur l'axe de la Loire que se sont développés des équipements permettant cette réutilisation.

quoi de neuf ?
28 octobre 2020

Comment le flexitarisme peut-il accompagner la transition agricole ?

Inquiets des conséquences d’une trop grande consommation de viande vis-à-vis de leur santé ou du climat, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le flexitarisme. Mais qu’y a-t-il derrière cette définition, et surtout, cette tendance a-t-elle nécessairement des impacts négatifs pour l’élevage ?

quoi de neuf ?
28 octobre 2020

Les prochains rendez-vous d'Eilyps en novembre

Eilyps vous propose 3 rendez-vous sur novembre avec un webinaire sur la géobiologie, une réunion d'information web sur la silphie et une porte ouverte sur les intercultures.

quoi de neuf ?
28 octobre 2020

Depuis 10 ans, une dégradation continue du solde des échanges français avec l’UE

Deux-tiers des exportations françaises de produits laitiers sont destinées à l’Union européenne, avec une place croissante des fromages dans les exportations. Mais si l’Hexagone reste exportateur net, la croissance des importations depuis le début des années 2010 réduit le solde de ses échanges avec l’UE. Quelle que soit la famille de produits, les échanges se font essentiellement avec un nombre restreint de pays, ce qui peut entraîner une certaine vulnérabilité.

quoi de neuf ?
27 octobre 2020

Moins impacté que prévu par la crise du Covid, le secteur redoute davantage 2021

Axema, le syndicat français des industriels de l'agroéquipement, enregistre chez ses adhérents des effets moindres de la pandémie de coronavirus sur le marché de la machine agricole. La baisse devrait être de 5 %, limitée par le regain d'activité dès la sortie du confinement et durant l'été. La filière s'attend à une année 2021 difficile mais pas au niveau de 2016 grâce au prix des productions agricoles qui restent à un niveau correct.

quoi de neuf ?
27 octobre 2020

Injecter du biométhane : combien ça coûte ?

Vous avez un projet de méthanisation en injection ? Pascal Garçon de GRDF liste les différents coûts liés au raccordement puis au fonctionnement du méthaniseur.

quoi de neuf ?
27 octobre 2020

Le système de transfert fermé easyconnect lancé dès 2022 en France

En septembre 2020, Certis Europe a rejoint Adama, BASF, Corteva Agriscience, Nufarm et Syngenta pour introduire le système de transfert fermé (STF) easyconnect sur le marché européen à partir de 2021 (2022 pour la France). « Grâce à un nombre croissant de partenaires, les agriculteurs pourront ainsi utiliser ce connecteur pour une gamme de produits de plus en plus vaste », expliquent les firmes engagées.

quoi de neuf ?
27 octobre 2020

Les emblavements 2021 devraient baisser d'au moins 15 % selon le NEPG

En raison d'une récolte 2020 en hausse et d'une demande incertaine, le NEPG considère que les emblavements de pommes de terre devraient être réduits d'au moins 15 % au printemps prochain pour les cinq principaux pays producteurs du nord-ouest européen.

TOUTES VOS INFOS EN UNE MêME APPLICATION MOBILE

Saisissez vos identifiants et retrouvez météo détaillée, cotations, articles de presse, situation de votre compte personnel, ...