quoi de neuf ?
21 février 2020

Prioriser la diversité de cultures dans la rotation, et non le pas de temps

Installé depuis 1999 sur la commune de Guipavas dans le Finistère, Nicolas Hallegouet a toujours cherché « comment produire une alimentation de qualité à un prix acceptable ». Producteur de pommes de terre et de céréales, il s'est alors tourné vers l'agriculture de conservation.

quoi de neuf ?
21 février 2020

C. Legret (50) : « Plus besoin de faire d'échographies grâce au VMS V310 »

En fin d'année, Delaval présentait l'évolution de son robot de traite VMS V300 en V310. Cette nouvelle version intègre désormais le dosage automatique de la progestérone à chaque traite. Sans remplacer le Herd navigator, ce module simplifie le travail de l'éleveur et vise à améliorer la repro du troupeau en détectant les chaleurs et les gestations en temps réel ; « un vrai plus » selon Christian Legret, éleveur de la Manche qui a investi dans deux robots VMS V310.

quoi de neuf ?
21 février 2020

Idéale la Charolaise égérie du Sia mais aussi porte-parole de l'élevage français

Après avoir été la tête d'affiche du Salon de l'agriculture (Sia), elle débarque enfin à la capitale. Idéale, l'égérie du salon quittera quelques temps ses congénères du Rhône pour l'effervescence de Paris. Si Jean-Marie Goujat, son éleveur, est fier de promouvoir la race charolaise, il entend aussi et surtout défendre l'agriculture et alerter sur la détresse économique de la profession.

quoi de neuf ?
21 février 2020

Maire et agriculteur en 2020, un sacerdoce ?

S’ils constituent la profession la plus représentée au sein des maires, les agriculteurs sont moins nombreux qu’avant à diriger des communes, conséquence logique de la diminution du nombre d’exploitants agricoles. Cependant, au-delà de ces aspects démographiques, les problématiques nouvelles comme l’arbitrage plus fréquent de conflits entre agriculteurs et riverains ou le poids des intercommunalités pourraient-elles décourager les agriculteurs de prendre des responsabilités communales ?

quoi de neuf ?
20 février 2020

En librairie, une dizaine de livres sur l'agriculture

Quelle meilleure promotion que le Salon de l'agriculture pour les livres traitant de sujets agricoles ? C'est pourquoi, chaque année, de nombreux ouvrages sortent au moment de cet événement. 2020 ne fait pas exception à la règle et s'avère même plutôt prolifique en la matière. Sur Facebook, Rémi Mer, consultant indépendant, a constitué un petit catalogue regroupant quelques-uns peut-être des futurs best-sellers sur l'agriculture. En découvrant les premières lignes de chaque quatrième de couverture, vous aurez certainement envie d'en lire davantage.

quoi de neuf ?
20 février 2020

« Pédagogie » et « soutien » en mots d’ordre de la visite présidentielle

Hormis un éventuel accord budgétaire pas trop défavorable à la Pac, c’est sans nouvelles annonces qu’Emmanuel Macron inaugurera l’édition 2020 du salon de l’agriculture ce samedi 22 février. Un passage obligé au cours duquel, selon l’Élysée, le chef de l’État devrait surtout se livrer à un exercice de « pédagogie » en matière de transition agricole.

quoi de neuf ?
20 février 2020

« Il était une bergère » en train de devenir aussi célèbre que la chanson

Il y a presque un an, nous vous faisions découvrir l'histoire singulière de Stéphanie Maubé, une graphiste parisienne partie élever des moutons de pré salé dans le Cotentin. Delphine Détrie avait en effet décidé de lui consacrer son premier film documentaire "Jeune Bergère", sorti le 27 février 2019. Depuis le 12 février dernier, vous pouvez retrouver dans un livre le parcours semé d'embûches, mais aussi de satisfactions, de cette citadine devenue éleveuse.

quoi de neuf ?
20 février 2020

Pas de « solution miracle » pour lutter contre les dégâts de sangliers

Plus de 800 agriculteurs ont répondu à l'enquête lancée, en novembre dernier, par Arvalis, l'AGPM et la FNPSMS. L'objectif : « recenser les pratiques mises en œuvre pour limiter les dégâts de sangliers ».

quoi de neuf ?
20 février 2020

Faut-il encore s'équiper de caméra pour surveiller les animaux ?

Depuis quelques temps déjà, les outils de détection des vêlages fleurissent en élevage. Ils facilitent la surveillance du troupeau. D'après un sondage, 30 % des éleveurs sont d'ailleurs équipés de caméras. C'est notamment le cas chez Luc Roger, éleveur normand, qui a trouvé la parade pour installer des caméras de surveillance à moins de 100 € : en recyclant de vieux smartphones.

quoi de neuf ?
20 février 2020

Remettre l'herbe au cœur des élevages en zones céréalières

En Nouvelle Aquitaine, tandis que les cultures remplacent de plus en plus souvent l'élevage et les prairies, scientifiques et éleveurs se sont penchés sur un système de pâturage tournant dynamique productif et économe. Baisse des charges (fertilisation et aliments) et performances équivalentes du troupeau, les résultats sont positifs. À tel point que certains élevages comme le Gaec La Coutancière (85) ont réduit leur surface de cultures de vente au profit du pâturage.

TOUTES VOS INFOS EN UNE MêME APPLICATION MOBILE

Saisissez vos identifiants et retrouvez météo détaillée, cotations, articles de presse, situation de votre compte personnel, ...