quoi de neuf ?

Sofiprotéol, modèle d'agilité

À l’occasion de ses rencontres annuelles, Sofiprotéol, la filiale du groupe Avril qui investit dans les projets des filières huiles et protéagineux, a souligné les atouts de son organisation pour répondre aux défis imposés par les attentes sociétales de plus en plus fortes.

quoi de neuf ?
22 janvier 2020

S’ils veulent rester ministres, D.Guillaume et J-B. Lemoyne devront s’entendre

Adversaires politiques dans le cadre des élections municipales à Biarritz, le ministre de l’agriculture et le secrétaire d’État auprès du ministre des affaires étrangères ont été sommés, par le président, de se mettre d’accord.

quoi de neuf ?
22 janvier 2020

Tolérance au stress hydrique : « un aspect pas encore contrôlé, ni certifié »

Pour le moment, les aspects tolérance au stress hydrique des variétés ne sont pas contrôlés ni certifiés par le Comité technique permanent de la sélection des plantes cultivées (CTPS).

quoi de neuf ?
22 janvier 2020

En pure ou en mélange, quelles espèces pour semer ma prairie ?

Une seule espèce, une association graminée/légumineuse ou un mélange de plusieurs espèces : quelle que soit la stratégie, il faut choisir les bons fourrages. Vitesse d'installation, productivité, concurrence, pousse estivale... : beaucoup de critères sont à prendre en compte. Et une fois les espèces et variétés choisies, attention aux poids des semences qui peuvent vous induire en erreur.

quoi de neuf ?
22 janvier 2020

Produire écolo et gagner plus : le double défi de la ferme de Trévarez

Depuis début 2018, la chambre d’agriculture de Bretagne et l’Institut de l’élevage ont donné une mission de taille à la ferme expérimentale de Trévarez : réduire de 20 % son empreinte carbone d’ici cinq ans tout en améliorant les performances économiques. Le tout avec un « tiroir » de solutions concrètes qui, si elles font leurs preuves, pourront être directement appliquées par les éleveurs laitiers conventionnels.

quoi de neuf ?
21 janvier 2020

Apprendre à être bien dans ses bottes

Comment se sentir mieux et même bien dans son métier d'éleveur ? Une profession très prenante et dure physiquement pour une faible rémunération et un manque de considération, voire une certaine défiance, de la part de la société. Soucieuses de limiter le mal-être grandissant des producteurs, plusieurs organisations agricoles donnent des conseils pour "mieux travailler" à travers des formations et des livres, comme par exemple la MSA ou les Geda (groupes de développement agricole).

quoi de neuf ?
21 janvier 2020

Une probable surproduction pour 2020

Après une production « moyenne » en 2019, le NEPG (Groupement des producteurs de pommes de terre du Nord-Ouest européen) estime qu'il existe un risque de surproduction pour 2020, qui pourrait conduire à un déséquilibre entre l'offre et la demande et apporter de la pression sur les prix.

quoi de neuf ?
21 janvier 2020

Quali'Cible étend ses fonctionnalités aux herbicides à base de S-métolachlore

Premièrement utilisé pour les herbicides à base de prosulfocarbe, Quali'Cible élargit ses fonctionnalités pour ceux à base de S-métolachlore. Syngenta confirme ainsi « sa volonté d'accompagner les agriculteurs dans le respect de meilleures pratiques et conditions d'utilisation de ses produits ».

quoi de neuf ?
21 janvier 2020

En 2020 plus que jamais, « l'agriculture vous tend les bras » !

Pour sa 57e édition, qui s'ouvre dans un mois, le Salon de l'agriculture joue la carte de l'ouverture. Via le thème "l'agriculture vous tend les bras", il veut montrer que le monde agricole est prêt à recevoir le grand public, pour lui expliquer les pratiques agricoles et lutter contre l'agribashing ambiant. Il s'agit également d'attirer de nouvelles personnes pour renouveler les générations d'agriculteurs notamment, soulignent son président Jean-Luc Poulain et le ministre de l'agriculture Didier Guillaume.

quoi de neuf ?
21 janvier 2020

Des trésoreries fragilisées par deux années de déficit fourrager

- 2 à - 7 % d'EBE pour les systèmes laitiers de la région Grand Est en 2019 par rapport à 2018. C'est ce qui ressort des projections de résultats économiques réalisées dans le cadre du dispositif Inosys Réseau d'élevage Grand Est. La sécurité fourragère des exploitations est un enjeu pour les années à venir puisque les conséquences économiques de la sécheresse sont d'autant plus marquées dans les systèmes ayant eu recours à de nombreux achats extérieurs.

TOUTES VOS INFOS EN UNE MêME APPLICATION MOBILE

Saisissez vos identifiants et retrouvez météo détaillée, cotations, articles de presse, situation de votre compte personnel, ...