quoi de neuf ?
24 janvier 2020

Syngenta et Asur Plant Breeding s'associent pour optimiser la pollinisation

Les deux semenciers s'associent autour d'une filiale commune, Pollinova. L'objectif : « optimiser la production de semences hybrides de céréales ».

quoi de neuf ?
24 janvier 2020

Le génome du lupin blanc enfin séquencé

Le lupin blanc vient de livrer les secrets de son génome grâce à la collaboration de onze laboratoires français et étrangers coordonnée par Benjamin Péret, chercheur du CNRS.

quoi de neuf ?
24 janvier 2020

Gagner du temps sur la distribution de la ration grâce au prémix

Le prémix fait partie des astuces pour gagner du temps au quotidien sur l'élevage. Fabriqué à l'avance, ce mélange sec contient en général les minéraux, le ou les correcteur(s) et une source de fibre. Stéphane et Ludovic Feys ont opté pour cette préparation, ce qui leur a permis de faire des économies, d'être plus précis sur la ration et surtout de gagner du temps.

quoi de neuf ?
23 janvier 2020

JA vers un syndicalisme davantage tourné vers la société

Si les sujets de mobilisation syndicale ne manquent pas en ce début d’année 2020 -ZNT, réforme de la Pac, négociations commerciales…-, JA oriente également ses actions de sensibilisation vers un public plus large, pour faire prendre conscience à la société de l’importance du renouvellement des générations en agriculture.

quoi de neuf ?
23 janvier 2020

La Confédération paysanne a toujours l’industrialisation agricole dans le nez

Entre son opposition à la réforme des retraites et à tous les accords de libre-échange entre l’UE et le reste du monde, la Confédération paysanne entend conserver, pour 2020, son fil rouge historique qu’est son « combat contre l’industrialisation de l’agriculture ». Le syndicat s’associe, cette année, à l’association Les amis de la terre, pour remettre, lors du prochain salon de l’agriculture, le prix Pinocchio. Les groupes Lactalis, Bigard et Yara sont en lice pour obtenir cet « anti-prix » visant à dénoncer leur impact social et environnemental.

quoi de neuf ?
23 janvier 2020

Bayer lance son site web Crop Science transparency pour « nourrir le dialogue »

Face aux préoccupations sociétales, Bayer lance la version française de son site Crop Science transparency. L'objectif est de répondre aux questions que se pose le grand public, telles que : « notre alimentation est-elle-sûre ? Comment se faire une opinion sur la présence de résidus de produits phytosanitaires dans nos aliments ? Qu’en est-il de l’impact de l’utilisation des produits phytosanitaires sur l’environnement et plus précisément sur les pollinisateurs ? ».

quoi de neuf ?
23 janvier 2020

Quel sera l'impact sur le marché de la viande bovine française ?

À une semaine du Brexit, que se passera-t-il pour les échanges de viande bovine entre la France et son voisin d'Outre-Manche lorsque la sortie du Royaume Uni sera officiellement actée ?

quoi de neuf ?
22 janvier 2020

Stress hydrique : les semenciers aux petits soins

Depuis longtemps, les semenciers s’intéressent à la sélection de maïs plus résistants aux contraintes hydriques. Les premières gammes sont apparues voici une dizaine d’années, avec des labels aux noms évocateurs. L’enjeu ? Répondre à l’inquiétude des maïsiculteurs face à la multiplication des épisodes de sécheresse, de températures extrêmes et de restriction d’usage des ressources en eau.

quoi de neuf ?
22 janvier 2020

Un débouché agricole à encourager, à certaines conditions

Les députés de la mission d’information sur les agrocarburants, qui ont rendu public leur rapport le 22 janvier, n’ont pas formulé beaucoup de propositions concrètes pour accompagner le développement du secteur mais ils relèvent les défis et les difficultés à surmonter pour atteindre les objectifs environnementaux et économiques de cette filière.

quoi de neuf ?
22 janvier 2020

Comment adapter les techniques de l'ACS dans ces systèmes ?

Pour faire face aux soucis d'érosion et de perte de stabilité des sols, Jacques Decools, agriculteur en Seine-Maritime et président du GIEE Sol en Caux, s'est tourné vers l'agriculture de conservation des sols (ACS) depuis 2013. Mais comment mettre en place ces pratiques dans des systèmes incluant des pommes de terre et du lin textile ? L'agriculteur explique cette transition progressive.

TOUTES VOS INFOS EN UNE MêME APPLICATION MOBILE

Saisissez vos identifiants et retrouvez météo détaillée, cotations, articles de presse, situation de votre compte personnel, ...