Les États-Unis connaissent également une vague de chaleur, qui fait des ravages dans les feedlots américains.

Vache caniculePlus de 20 États des États-Unis connaissent actuellement des températures dangereusement élevées. (©Pixabay)

L'État du Kansas a déclaré ce mardi avoir enregistré au moins 2 000 bovins morts. DTN Progressive Farmer, un média spécialisé américain avance même le chiffre de 10 000 bovins ayant succombé à la chaleur dans les feedlots de l'État du Kansas. S'il est encore difficile d'estimer précisément les pertes, c'est la combinaison de la chaleur et de l'humidité qui semble être en cause.

Après plusieurs jours de canicule, l'État du Kansas a enregistré des températures dépassant les 100°F, soit l'équivalent de 38°C le 11 juin. Ce lundi 13 juin, les températures ont dépassé les 40°C sur fond d'air très sec, avec des niveaux d'humidité compris entre 18 et 35 %, et des nuits très chaudes qui n'ont pas permis au bétail de récupérer.

Today 14 June while NW USA is still very cool and the SW also cooled down sharply (Austin Nevada dropped to 18F),a brutal heat wave is sweeping the eastern half of USA. Chicago Midway rose to 100F with high humidity. Vinton,Iowa with 101F tied its hottest June day on records. pic.twitter.com/006p6W9NVp

— Extreme Temperatures Around The World (@extremetemps) June 14, 2022