En élevage laitier, est-ce utile d'investir dans une cage de parage ? Si oui, quel type de cage choisir ? Pour quel coût ? Olivier Descours, responsable de l'activité pédicure pour Littoral Normand, livre ses conseils.

Parage d'une vache laitièreLa cage de parage doit permettre d'intervenir rapidement et en toute sécurité sur une vache boiteuse. (©Terre-net Média)

« Avoir sa propre cage de parage permet d'intervenir rapidement face à un animal boiteux », affirme Olivier Descours qui recommande aux éleveurs de s'équiper. Responsable de l'activité pédicure chez Littoral Normand, il liste les avantages et inconvénients à avoir en tête avant l'achat :

AvantagesInconvénients

Intervention rapide

Réduction des pertes économiques

Travail en sécurité

Suivi des lésions après passage du pédicure

Investissement

Trouver et/ou construire l'emplacement

Temps passé

Se former pour bien parer

Intervention du pédicure pour les cas sévères

« Ça n'est pas non plus indispensable, tempère-t-il. Ceux qui ont un emploi du temps trop chargé, qui n'ont pas la place, ou qui ne peuvent tout simplement pas investir se tourneront vers des agents formés et équipés. »

Choisir une cage de parage

« Pour une cage de parage professionnelle, il faudra compter entre 45 et 90 000 €, cite Olivier Descours. Nous en sommes équipés chez Littoral Normand mais c'est un investissement beaucoup trop onéreux pour un éleveur seul. »

Heureusement, il en existe d'autres moins coûteuses :

- la cage verticale, déplaçable (mais qui demande beaucoup de manipulation), ou fixe (avec motorisation) ;

- la cage montante (qui se lève jusqu'à 50 cm du sol pour apporter plus de confort à l'éleveur, mais qui nécessite d'avoir une hauteur sous plafond suffisante) ;

- la cage basculante (plus couteuse et qui demande un espace de travail plus important avec un angle de travail pas forcément adapté).

Installer une cage de parage en élevage

« Il faut se faire accompagner dans l'achat et la mise en place de la cage de parage », recommande l'expert. Car en effet, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte, notamment :

- L'emplacement (à étudier en fonction du type de cage et des moyens de contention déjà existants), avec un objectif de mettre moins de 10 min pour installer un animal dans la cage ;

- Les équipements (arrivée d'eau et nettoyeur haute pression à dédier, électricité, éclairage, écoulement des jus, désinfection des lieux en fin de chantiers, etc.)

Ces conseils sont issus du webinaire « Achat de cage de parage : avantages, inconvénients », replay à retrouver ci-dessous :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo