La mélangeuse est l'une des principales machines utilisées en élevage bovin. En hiver, pour fonctionner correctement, celle-ci a besoin d'une attention particulière. Pour éviter les dégâts qui peuvent s'avérer coûteux, retrouvez les 12 conseils du service après-vente du fournisseur de machines d'affouragement Triolet.

Quelques gestes simples peuvent parfois éviter de gros dégâtsQuelques gestes simples peuvent parfois éviter de gros dégâts (©Triolet)

Nous nous protégeons bien contre le froid, mais comment faire en sorte que la mélangeuse, l’une des principales machines d’une exploitation bovine, soit prête pour l’hiver ?

Retrouvez 12 conseils pour bien entretenir votre mélangeuse :

1. Contrôlez la mélangeuse à temps

Vérifiez déjà en automne, ou en tout cas avant qu’il ne gèle, quel est l'état de la mélangeuse (paroi de la cuve de mélange, couteaux et lames et couteaux-vis, vis, etc.). Si une pièce doit être commandée, vous devrez probablement tenir compte des délais de livraison. Il est préférable d’avoir quelques pièces en stock afin d’éviter les surprises. 

2. Pour pouvoir contrôler la mélangeuse de manière approfondie, il est important que la machine soit propre

Une marque d’usure ou une fissure sera ainsi plus visible. Veillez également à ce que le dessous de la mélangeuse reste propre. Le fourrage et la saleté accumulés sous la machine et gelés peuvent avoir un effet négatif sur le fonctionnement du système de pesage.

3. Vérifiez le niveau d’huile

Celui-ci doit se situer entre les traits minimum et maximum. 

4. Si nécessaire, remplacez l’huile

L'utilisation d'une huile adaptée aux températures froides, voire extrêmes (- 18°C ou moins) permet d’éviter d’endommager les joints. 

5. Vérifiez les joints

Le froid rétracte le matériau et peut provoquer des fuites. Cela risquerait ensuite d’endommager le boîtier et de générer des coûts élevés.

6. Vérifiez si le guide de soupape des trappes de distribution est exempt de restes de fourrage

Les résidus de fourrage gelés peuvent entraver la fermeture des trappes de distribution.

Lire aussi : Aura : la mélangeuse automotrice autonome qui se sert directement dans le silo7. Laissez l’entraînement de vis (et éventuellement le boîtier réducteur) tourner de manière stationnaire pendant dix minutes avant de charger les sortes de fourrage

De cette manière, l’huile présente dans les boîtiers/réducteurs peut chauffer lentement et vous évitez ainsi que les joints ne fuient et que des dommages plus importants ne surviennent dans l’entraînement.  

8. Vérifier l’indicateur de pesage

Par temps froid, il peut arriver que le signal de pesage sur l’indicateur de pesage ne soit plus sur la position 0. C’est pourquoi nous vous conseillons d’activer le système de pesage, tout comme la mélangeuse elle-même, dix minutes avant le chargement. Si l’indicateur de pesage n’est toujours pas sur zéro après la phase de réchauffage, la valeur doit être réglée manuellement.

9. Faites d’abord tourner le tapis latéral (et, pour les automotrices, le tapis de rallonge) à 10-20 % de la vitesse pendant quelques minutes 

Cela permet d’éviter qu’il ne s’abîme en raison de la mise en marche en présence de gel. 

10. La taille des gros morceaux de fourrage congelés doit être réduite avant leur chargement dans la mélangeuse.

Les gros morceaux durs compliquent le travail de coupe des couteaux-vis, ce qui entraîne un mélange de rations de qualité médiocre et une éventuelle surcharge de l'entraînement pendant le mélange. Lorsque vous distribuez des balles, il est judicieux de d’abord les couper en morceaux plus petits ou de les secouer avant de les charger dans la mélangeuse. 

11. Veillez à ce que la cuve de mélange soit bien vide

En fin de distribution, faites tourner les vis à haut régime pendant les dernières minutes. Cela permet d'éviter qu’il reste des résidus de fourrage qui gèlent et derrière lesquels le fourrage s’accumule lors de l’ordre d’alimentation suivant, nuisant ainsi à la qualité du mélange.

12. Adaptez votre conduite aux conditions climatiques 

La mélangeuse peut se mettre à cisailler par conditions glissantes. Ce que vous voulez éviter à tout moment.

Ces quelques conseils peuvent être une routine quotidienne. Il va de soi que quiconque entretient correctement sa mélangeuse au quotidien évite les problèmes et réalise ainsi des économies. Le concessionnaire peut également vous aider à préparer la mélangeuse pour l’hiver ou à commander des pièces.