Au vu des années passées où le fourrage manquait, toute opportunité mérite d'être étudiée. Certains éleveurs récoltent ainsi les fanes de pois (de conserve ou protéagineux) pour les distribuer en fourrage d'appoint.

Récolte des petits pois @Bonduelle_Group en cours en @hautsdefrance mis au point par les 1200 jardiniers avec 60 variétés différentes. Dans 20 min départ pour la plus grande cuisine de France ???? à #EtreesMons Les fanes serviront à l’alimentation animale. #circuitcourt pic.twitter.com/CDDi5KeFDE

— Charlotte Vassant (@ecvass02) June 29, 2021

Récoltés dans le courant de l'été, les pois de conserve laissent derrière eux une quantité plus ou moins importante de fanes. Certains éleveurs les récoltent en foin ou en enrubannage (mais gare à la terre !) pour en faire un fourrage d'appoint assez appétant. Le rendement oscille entre 1 et 3 t MS/ha. À la récolte, elles se vendent aux alentours de 50 €/t.

Ce matin, on andaine les fanes de pois plus ou moins verte pour garder les feuilles. Merci au voisin pour son andaineur, sa dépote. #entraide pic.twitter.com/jiPrUDC4q3

— Bertrand CHEVALIER ???????????? (@BertrandChevali) June 23, 2018La paille de pois protéagineux se récolte aussi

D'autres récoltent également la paille des pois protéagineux, comme Quentin en Haute-Marne. Cela constitue un fourrage plutôt moyen (entre de la paille et du foin) que l'éleveur distribue pour ses broutards :

C’est reparti pour un lot de 50 broutards #Blonds ! Paille de pois et foin avant d’attaquer la transition lundi, vaccination, déparasitage, et Surveillance ! ???? #CeuxQuiFontLaViande pic.twitter.com/LOmjbUnzrB

— Quentin B ?????????? (@bigard_q) September 5, 2020