C’est au tour des vaches de se masquer. Alors qu'on espère bientôt abandonner le port du masque, le Groupe Cargill et la startup Zelp lancent un masque "anti-rots" pour les vaches, afin de lutter contre les gaz à effet de serre.

Un masque anti-rots pour vachesUn masque anti-rots pour vaches. (©Zelp)

C’est une start-up britannique, Zelp, qui a développé ce masque anti-rots pour vaches. Cette technologie est capable de « neutraliser le méthane expiré du bétail à la source et en temps réel » comme le spécifie leur site internet. Facile à installer, le système est connecté au smartphone de l’éleveur afin que ce dernier puisse compatibiliser les réductions de GES.  

Ce masque est un bijou de technologies. Il est « doté d’un traceur GPS, il détecte les chaleurs des vaches et peut aider à identifier les premiers signes de maladies ». La batterie est conçue pour tenir « sans interruption pendant quatre ans ».

Les fondateurs sont deux frères qui ont grandi « dans la ferme familiale de la province de Buenos Aires et sont soucieux du bien-être animal,  la technologie Zelp a donc été développée dans ce sens ».

Selon les Échos, c’est le géant de l’agroalimentaire Cargill qui commercialisera cette toute nouvelle innovation auprès des éleveurs européens en 2022, sous forme d'abonnement à environ 80 dollars par an.

?? FLASH - Le groupe #Cargill s’apprête à commercialiser un masque "anti-rots" pour les #vaches, afin de lutter contre les gaz à effet de serre. Le méthane émis par les éructations des bovins serait responsable de 5% des émissions de gaz à effet de serre mondiales. (Les Echos) pic.twitter.com/w18ss62gRn

— Mediavenir (@Mediavenir) June 7, 2021