Sous l’égide de deux députés LREM, 60 députés ont signé une tribune demandant une juste répartition de la valeur dans le cadre des négociations commerciales des produits alimentaires, assurant que des propositions législatives en ce sens s’avèrent nécessaires.

« Les agriculteurs français pourront-ils enfin être rémunérés convenablement au terme des négociations commerciales qui doivent prendre fin le 1er mars prochain » ? Dans une tribune diffusée le 18 février, les députés LREM Grégory Besson-Moreau et Martine Leguille-Balloy, suivis par une soixantaine d’élus du Palais Bourbon s’en inquiètent.

Avec 60 autres députés derrière nos ministres @J_Denormandie @AgnesRunacher @BrunoLeMaire pour obtenir enfin le respect d’Egalim https://t.co/B4Ewi5bWIl

— Martine Leguille-Balloy (@LeguilleBalloy) February 19, 2021

Les parlementaires réaffirment leur « vigilance » quant à l’application de la loi Egalim et la nécessaire construction des prix « en marche avant ». « Nous réfléchissons d’ores et déjà aux propositions législatives qui, de toute évidence, s’avèrent nécessaires », indiquent-ils. Grégory Besson-Moreau devrait d’ailleurs déposer prochainement une proposition de loi pour améliorer la loi Egalim.