Lemken a reçu la certification de l'AEF pour la fonction TIM de son terminal numérique iQblue Connect. Ce qui signifie que les outils bleus compatibles peuvent désormais prendre les commandes du tracteur côté vitesse d'avancement et réglages hydrauliques.

Terminal iQblue Connect de LemkenLe terminal iQblue Connect de Lemken vient d'être certifié conforme aux fonctionnalités TIM par l'AEF. (©Lemken) 

L' AEF (Agricultural Electronics Foundation) vient de certifier le système iQblue Connect de Lemken conforme aux fonctions TIM (Tractor Implement Management) suite au test réalisé.

Le constructeur avait reçu la médaille d'argent lors du dernier Agritechnica pour son interface Isobus. L'iQblue Connect est capable de piloter les fonctions du tracteur, telles que la vitesse d'avancement ou les distributeurs hydrauliques. Les travaux du sol plutôt exigeants peuvent donc être automatisés. En reliant l'interface au tracteur et à son système GPS, l'outil gère le travail sans intervention de l'opérateur. Un gain en termes de fatigue !

TIM : labourer droit sans toucher les commandes

Par exemple, pour le contrôle de la largeur de travail via GPS, le système transmet les informations directement aux circuits hydrauliques du tracteur. La position du vérin est alors ajustée de sorte à gérer la largeur de labour de la charrue. De quoi obtenir une raie de labour droite et même de gagner du temps dans les zones escarpées où l'agriculteur galère avec son engin.

Idem avec les cultivateurs semi-portés. La profondeur de travail est enregistrée grâce au capteur et peut donc être adaptée selon la carte de préconisation, en fonction du tassement par exemple. Le tout automatiquement en prenant la main sur les commandes hydrauliques. Inutile de préciser que pour que la technologie fonctionne, le tracteur doit également être compatible TIM. D'ici octobre 2021, le système devrait fonctionner avec les outils d'autres marques.