Avec la fermeture des lieux de restauration hors foyer en raison du deuxième confinement, un certain nombre de filières agricoles et agro-alimentaires se voient privées de débouchés significatifs. Pour les aider à trouver de nouveaux débouchés et compenser les pertes, le ministère de l’agriculture a mis en place plusieurs mesures, via un arrêté publié le 19 novembre au Journal officiel.

Dans un arrêté publié le 19 novembre au Journal officiel, le ministère de l’agriculture introduit de nouvelles mesures de soutien pour accompagner les filières agricoles et agroalimentaires face à la perte de débouchés liée au confinement.

Les plafonds de quantités de produits vendus auxquels sont soumis certains professionnels ont été supprimés, pour leur permettre de rechercher de nouveaux débouchés à proximité de leur établissement.

Les producteurs de volaille à la ferme peuvent, de nouveau, faire de la livraison à domicile. Enfin, les conditions de vente du lait cru sont assouplies, comme lors du premier confinement, offrant la possibilité aux producteurs fermiers de réaliser de la vente directe au consommateur sur simple déclaration à la direction départementale chargée de la protection des populations.