Les élèves de l'enseignement agricole se mobilisent pour expliquer l'élevage à leurs homologues des filières générales et leur faire prendre conscience des contrevérités circulant à son égard. 25 équipes ont en effet participé au concours de « serious games » organisé par le groupement d'intérêt scientifique « avenir élevage ». « Un dynamisme et une créativité qui font plaisir », d'autant que « ces jeunes feront l’élevage de demain », insiste le directeur René Baumont.

vaches laitieres dans les pres Les serious games sont « un bon outil pour communiquer sur l'élevage et attirer des jeunes vers l’enseignement agricole », juge Philippe Vinçon (DGER). (©Terre-net Média) 

« Avec 25 jeux sérieux créés, le concours est un succès », se réjouit Alizée Chouteau, chargée de mission pour le Gis (groupement d'intérêt scientifique) "avenir élevage"(1) et cheffe d’orchestre, avec Emmanuelle Zanchi, animatrice Réso’them/DGER, de ce projet à destination des élèves des lycées agricoles. L'objectif : que ces derniers imaginent des serious games (jeux sérieux en français) pour faire découvrir et expliquer l'élevage, de façon à la fois pédagogique et ludique, à leurs homologues de l'enseignement général. 

« Ce dynamisme et cette créativité font plaisir », d'autant que « ces jeunes feront l’élevage de demain », se félicite René Baumont, directeur du Gis. « Les jeux sérieux sont un outil précieux pour communiquer, pour corriger des idées fausses sur l’élevage et attirer des jeunes vers l’enseignement agricole », estime pour sa part Philippe Vinçon, directeur général de l'enseignement et de la recherche au ministère de l'agriculture (DGER). Quant à Philippe Mauguin, PDG de l’Inrae, il souligne que « ce concours matérialise la cohésion entre la recherche, le développement, les instituts techniques et l'enseignement agricole technique et supérieur ».

Six lycées agricoles récompensés

remise prix concours serious game gis avenir elevage salon de l agriculture 2020 (©Laurent Journaux) Les six équipes lauréates, « des élèves de 4e, benjamins du concours, aux étudiants en écoles d'ingénieurs ou en BTS productions animales, en passant par les bacs pro et apprentis en Capa (certificat d'aptitude professionnelle pour les aides spécialisées) », ont été récompensés au Salon de l'agriculture en présence des différents organismes préalablement cités et de l'institut de l'élevage Idele. Voici le palmarès.

Dans la catégorie "avant bac" :

  • Premier prix : "ma ferme a d’incroyables talents"

Les terminales bac Pro CGEA du CFA agricole du Haut Rhin ont conçu un jeu collaboratif visant à constituer une ferme durable et à susciter le débat entre les élèves.

  • Deuxième prix : "FarmGame"

Les Capa "maréchal ferrant, jardinier paysagiste et métier de l’agriculture" de EPLEFPA de la Lozère ont proposé une sorte d'escape game, avec des questions sur le fonctionnement d’une exploitation agricole.

  • Troisième prix : "Trivial Ferme"

Les 4e de EPLEFPA de La Faye à Saint Yrieix La Perche, les plus jeunes du concours, ont fabriqué un Trivial Poursuit agricole.

Dans la catégorie "post bac"

  • Premier prix : "The Gammeuuhhh"

Les BTSA productions animales de l’EPLEFPA de Pamiers ont imaginé un jeu de plateau avec des questions sur les divers ateliers d'une ferme.

  • Deuxième prix : "Eleva’Co les apprentis éleveurs"

Les élèves ingénieurs de VetAgro Sup ont créé un jeu de plateau collaboratif, où chaque joueur est associé dans une société agricole.

  • Troisième prix : "Roule ma poule"

Les étudiants de BTSA productions animales de l’EPLEFPA Sud de Sèvres – Melle ont inventé un jeu de découverte de la filière volaille, basé sur des questions/réponses.

La remise des prix a aussi été l'occasion, pour le groupe de travail "enseigner l'élevage", de détailler les différentes menées à destination des enseignants de l'enseignement général, pour qu'ils puissent aborder davantage l'élevage dans leurs cours, sans en montrer une image biaisée et véhiculer des informations erronées. Il a en outre présenté le site de ressources pédagogiques www.ressources-elevage.fr qui leur est dédié et qui regroupe le document de vulgarisation numérique Farmpedia (synthétisant les principaux thèmes étudiés avec de nombreuses références scientifiques) et une banque de ressources existantes. Les intervenants ont également révélé les résultats édifiants de l'étude de plusieurs manuels scolaires et de deux sondages effectués auprès de lycéens de la filière générale et de leurs enseignants.