Les marchés de plein vent, très fréquentés depuis ce week-end par les Français inquiets de ne pas pouvoir s’approvisionner et poussés dehors par le beau temps, seront-ils fermés en raison du regroupement de population qu’ils provoquent, et du risque de propagation du Covid-19 ? Le ministre de l’agriculture a affirmé le 19 mars qu’ils resteraient ouverts.

Alors que certains marchés de plein vent ferment en France par précaution, par exemple à Rodez ou à Bourg-en-Bresse, la plupart restent ouverts mais s’adaptent aux nouvelles contraintes imposées pour limiter la propagation du Covid-19. L’enjeu est en effet de limiter les risques liés à la forte fréquentation de ces lieux, alors que les Français s’inquiètent de ne pas parvenir à s’approvisionner pendant la période de confinement. La fréquentation très importante du marché d’Aligre, à Paris, le week-end dernier, a d’ailleurs fait polémique.

"Distanciation sociale" Marché d'Aligre, 12h15 pic.twitter.com/GMk8slJwVn

— Camille Selosse (@CamSls) March 15, 2020

Dans ce contexte, le ministre de l’agriculture a rappelé le 19 mars, par communiqué puis lors d’une interview sur BFM, l’importance de maintenir ouverts « les marchés alimentaires de plein vent ou les halles ».

« Depuis le début de la crise du Covid 19, tous les acteurs de la chaine alimentaire sont mobilisés pour sécuriser la production et l’approvisionnement de nos points de vente. À ce titre, les marchés et les halles sont tout aussi importants pour les consommateurs que les magasins, notamment pour la fourniture de produits frais », a rappelé Didier Guillaume. Il sera néanmoins indispensable « de respecter un espace plus important entre les étals et d’organiser le respect des distances réglementaires entre les clients.

?????? Commerces?? La police municipale recule l’entrée du marché alimentaire et fait respecter les distances de sécurité.?? Rappel : 1 m entre chaque individu.??Si ces consignes ne sont pas respectées, les autorités seront amenées à demander la fermeture des marchés. pic.twitter.com/PUbom26Vk4

— Ville de Colombes (@VilleColombes) March 19, 2020