Bosch et BASF Digital Farming viennent d’annoncer la signature, le 10 novembre 2020, d’un accord de joint-venture à 50/50 pour commercialiser à l'avenir des solutions intelligentes pour l’agriculture partout dans le monde, à partir d'une source unique. Cet accord donnera lieu à la création d’une nouvelle entreprise basée à Cologne (Allemagne), effective au premier trimestre 2021.

Smart spayingAvec le produit "Smart Spraying", Bosch et BASF entendent permettre une application ciblée des herbicides sur les parcelles, en différenciant adventices et plantes cultivées. (©Bosch)

« Bosch apporte à la joint-venture des capacités matérielles et logicielles importantes, y compris dans le domaine des services numériques. BASF Digital Farming fournit de son côté, avec xarvio Digital Farming Solutions, un outil d’aide à la décision automatisé, en temps réel et spécifique à la parcelle concernée pour la gestion des adventices, qui est alimenté par la plateforme numérique xarvio pour l'optimisation des cultures. […] En combinant l'expertise des deux entreprises avec des solutions matérielles et logicielles de pointe, il sera plus facile et plus pratique pour les agriculteurs de bénéficier des solutions numériques », expliquent les deux entreprises dans un communiqué commun.

Réduire le recours aux produits de protection des cultures

Elles s’engagent à « investir du temps, des ressources humaines et des fonds dans des activités communes qui conduiront au développement de nouvelles technologies de précision durables, permettant d'améliorer les pratiques et les résultats agricoles », a déclaré Vincent Gros, président de BASF Agricultural Solutions.

« La solution "Smart spraying" (pulvérisation intelligente), qui combine la technologie et le logiciel de capteurs de caméra Bosch avec la plateforme d'optimisation des cultures xarvio de BASF », devrait ainsi être lancée en 2021, avec un nombre limité de machines. Selon les essais réalisés, elle pourrait permettre une réduction des volumes d'herbicides utilisés jusqu'à 70 %. Autre produit à venir : «  une version du système "Intelligent planting solution" (IPS) (semis intelligent), avec une intelligence numérique améliorée pour les prescriptions de semis et d'engrais ». « Grâce au contrôle des superpositions par exemple, le système détecte les zones déjà plantées, afin d’éviter les doubles semis et la concurrence entre les plantes ».

Les deux entreprises assurent que « ces deux produits ont été largement testés dans des conditions de culture réelles » et devraient « une utilisation efficace des ressources au profit des agriculteurs et de l'environnement ».