Les arrêtés, pris le 19 avril par le ministère de l'agriculture adaptant l'organisation des concours d'entrée dans les écoles supérieures agricoles et vétérinaires suite à la pandémie de covid-19, ont été publiés au Journal officiel du 20 mai. En un mois, pas de changement majeur dans les modalités mais quelques modifications de dates d'examens.

Le 19 avril, le ministre de l'agriculture Didier Guillaume précisait les conditions dans lesquelles se dérouleront cette année, avec la crise sanitaire du coronavirus, les concours d'entrée dans les écoles supérieures d'agriculture et vétérinaires. Globalement, seules les examens écrits sont maintenus, les épreuves pratiques et les oraux ont été annulés, à l'exception des entretiens personnels avec le jury. Des modifications par rapport à l'organisation habituelle, spécifiques à chaque filière, qui ont fait l'objet de quatre arrêtés !

Un mois plus tard, leur publication au Journal officiel (JO du 20 mai) fixe de manière définitive les modalités pour 2020, ainsi que la durée et les coefficients de chaque épreuve. Celles-ci n'ont évolué qu'à la marge mais le calendrier, lui, a subi plus de changements. Concernant l'accès aux écoles supérieures d'ingénieurs agricoles, les écrits auront lieu du 30 juin au 3 juillet pour la voie A bio, les 24, 25 et 26 juin pour la voie A TB bio, le 26 juin pour la voie B bio avec un oral entre le 30 juin et le 17 juillet, les 24 et 25 juin pour la voie C bio avec un oral entre le 30 juin et le 17 juillet également. Pour intégrer un établissement vétérinaire, les examens écrits de la voie A se tiendront du 30 juin au 3 juillet, ceux de la voie A TB les 24, 25 et 26 juin et ceux de la voie B le 26 juin avec une partie orale entre le 30 juin et le 17 juillet. Les candidats de la voie C plancheront à l'écrit les 24 et 25 juin et passeront l'oral entre le 30 juin et le 17 juillet. À noter : tous les oraux se dérouleront en visioconférence.